Un jeudi noir pour Samuel ETO’O?

Un jeudi noir pour Samuel ETO’O?

  • Frank Parfait NAMEKONG
  • Published 1 week, 3 days ago
  • View Comments

La journée du 04 juillet 2024 sera gravée dans l’histoire de la carrière de Samuel ETO’O, pour trois raisons.

La première est que, contrairement aux attentes des hiboux (un ensemble de personnes qui ont décidé depuis l’annonce de son intention à prendre la tête du football camerounais en 2020, de le nuire dans sa carrière), la Confédération Africaines de Football (CAF) n’a pas suspendu Samuel ETO'O. La seule accusation qui pouvait lui faire prendre une suspension d’exercice des activités liées au foot, était celle du trucage ou encore de la manipulation de matches. Mais, le Jury Disciplinaire a estimé qu'en l'état, il n'y avait pas suffisamment de preuves pour déclarer le Meilleur Joueur Africain de tous les temps et M. Valentin Nkwain coupables.

La deuxième raison pour ce marquage est que, ce même Jury de l’instance faitière du football africain qui s’est réuni en date du 25 juin 2024 en Égypte et a statué sur l'affaire, où il était accusé d'avoir « manipulé des matches de football et d'avoir violé les principes d'éthique et d'intégrité », a estimé que M. Eto'o a gravement violé les principes d'éthique, d'intégrité et d'esprit sportif prévus à l'article 2 alinéa 3 des Statuts de la CAF en signant un contrat d'ambassadeur de marque avec la société 1XBET en échange d'une rémunération et par conséquent l’a condamné à une amende d'un montant de 200 000 USD. Samuel ETO’O dispose de 60 jours pour faire le virement sur le compte de la CAF et de trois jours pour faire appel selon les textes en vigueur.

La dernière raison qui est prestigieuse, est liée au prix Legendary Figure, qu’il a reçu ce même jour lors de la 28ème édition de la Cérémonie du Fair Play Menarini International Award. Cette distinction qui a été remise Samuel Eto’o ce jeudi à Florence en Italie, le récompense pour l’ensemble de sa Carrière de Footballeur, ainsi que sa contribution au développement du football.

En réalité, c’est une journée de triomphe pour lui. Vous allez surement dire pourtant il doit payer une amande d’environ 120 000 000 de Frs CFA ? Mais cette condamnation est une sorte de victoire pour lui, dont la suspension de toute activité liée au foot était attendue par ses détracteurs. On retient donc de cette journée que le Dr Samuel ETO’O reste le Président de la FECAFOOT, en attendant voir s’il fera appel pour contester le payement des 200 000 USD.

La journée du 04 juillet 2024 sera gravée dans l’histoire de la carrière de Samuel ETO’O pour trois raisons.
Comments
blog comments powered by Disqus